Métiers agricoles

Le problèmes de relance de l'agriculture sont inhérents à l'absence de formation professionnelle et l'insuffisance des organismes de formation de ses acteurs. Ces acteurs étant la cible privilégiée de notre journal, il leur a élaboré et labélisé des programmes de formation certifiante pour les qualifiés à des fonctions allant de la production jusqu'à la commercialisation, en passant par celles de la bureautique, de la comptabilité et de l'administration coopérative. Les formations initiales retenues cette année dans les métiers de la production et de services agricoles sont sept (7) au total.Car l'apport de l'agriculture dans l'économie camerounaise n'est plus à démontrer. L'agriculture selon AFD " emploie ainsi près de 60 % de la population active, et contribue à hauteur d’environ 20 % au produit intérieur brut du pays".

 

×